Etudes de médecine : fin du numerus clausus en 2020

La réforme attendue des formations de santé est en marche. Les grandes orientations viennent d’en être annoncées par le Président de la République puis précisées par les ministres chargées de l’Enseignement supérieur et de la Santé, dans le cadre du plan "Ma santé 2022, un engagement collectif".

Le dispositif complet du futur cursus des études de santé sera très prochainement redéfini grâce à une nouvelle loi présentée dans les mois qui viennent. D’ores et déjà, plusieurs mesures sont envisagées qui seront mises en place avant 2022 :

  • la fin du numerus clausus, qui fixe en France le nombre de médecins à former chaque année, est programmée pour 2020 ;
  • l’accès aux études en santé sera, de ce fait, repensé ;
  • l’évolution des 2e et 3e cycles des études est projetée dans le même temps.

L’ensemble de ces mesures a pour but de mieux répondre aux besoins de santé sur tout le territoire, en favorisant :

  • la diversification du recrutement d’étudiants à partir de cursus de licences plus divers ;
  • la possibilité d’ouvrir des « passerelles » entre tous les métiers de santé ;
  • l’obligation pour les universités, dans un cadre national, d’adapter leurs dispositifs aux besoins du territoire ;
  • la meilleure prise en compte du projet des étudiants, en se préoccupant mieux de leur réussite et de leur bien-être.

 

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir
Publié le : 28/09/2018 à 12:38
Mis à jour le : 02/10/2018 à 10:07