Les différents types de logements pour les étudiants en France

Il n’est pas toujours simple de trouver un logement étudiant dans les grandes villes françaises. Pourtant, les solutions d’hébergements sont nombreuses et variées. Un conseil : commencez vos recherches le plus tôt possible.

Accueil Logement : Se loger pendant ses études

Les chambres en cité universitaire du CROUS

Les chambres des cités universitaires, aussi appelées cités U, sont gérées par les CROUS (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires). C’est le type de logement étudiant le plus économique. Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement pour savoir s’il bénéficie d’un accord particulier avec le CROUS.


En parallèle, consultez les rubriques « logement » ou « international » du site du CROUS dont vous dépendez pour connaître les conditions d’attribution d’une chambre en cité universitaire. Pour en bénéficier, vous devez constituer un dossier « logement international » et le déposer entre le 15 janvier et le 31 mai précédant la rentrée universitaire.


Il y a un CROUS par académie et chacun dispose de son propre fonctionnement et de son propre site Internet. Prenez garde à bien vous adresser au CROUS de l’académie dont dépend l’établissement supérieur dans lequel vous vous êtes inscrit

 

 

La Cité internationale universitaire de Paris (CIUP)

Située dans le 14e arrondissement de Paris, la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) est un vaste ensemble de résidences universitaires. Elle accueille près de 6 000 étudiants, chercheurs, artistes et sportifs de haut niveau venus du monde entier. Le loyer des chambres varie en fonction de leur confort, de l’âge des occupants et de la durée du séjour. 

Image
CIUP Campus de la Cité Internationale Universitaire de Paris
La Cité Internationale Universitaire de Paris

Le logement étudiant au sein de votre établissement

Certains établissements de l’enseignement supérieur, notamment les grandes écoles, possèdent leurs propres logements étudiants. Pour en connaître les conditions d’attribution, renseignez-vous directement auprès du service logement de votre futur établissement.

Le logement étudiant en foyer

Vous pouvez bénéficier d’un logement étudiant au sein d’un foyer d’étudiants ou d’un foyer de jeunes. Ce sont des structures d’hébergement dont le montant du loyer se situe entre celui d’une chambre en cité universitaire et celui d’une résidence étudiante privée.

 

Image
étudiants dans la cuisine partagée d'une résidence universitaire
Les résidences et les foyers étudiants

Le logement étudiant en résidence privée

De nombreuses résidences étudiantes privées sont ouvertes aux étudiants étrangers. Le loyer d’une chambre ou d’un appartement y est souvent plus élevé que dans les résidences universitaires du CROUS en raison des services collectifs inclus dans le contrat de location : laverie, Internet, salle de gym, etc.

 

Le logement étudiant auprès de bailleurs privés

Si vous n’obtenez pas de logement étudiant auprès du CROUS, ni de place en foyer ou en résidence universitaire, vous devrez vous rabattre vers un bailleur privé, particulier ou agence immobilière, pour trouver une chambre ou un appartement.

Pour réduire vos frais, vous pouvez opter pour la colocation. Vous partagerez le logement avec d’autres étudiants, ce qui permet de diviser sensiblement le coût du loyer : une solution économique et conviviale pour bénéficier d’un logement étudiant.

 

Image
Louer une chambre ou un appartement

Le logement étudiant chez l’habitant

Idéal pour pratiquer votre français, le logement étudiant en famille d’accueil est une solution d’hébergement pratique et économique. Dans la plupart des cas, il s’agit souvent d’une chambre privée au sein d’une maison ou d’un appartement. 

Certaines familles d’accueil proposent un logement étudiant contre services. Le loyer est modeste, voire gratuit. Pour en bénéficier, vous devez vous acquitter d’un certain nombre de tâches (travaux domestiques, garde d’enfants, etc.).

Organisé par des associations, le logement étudiant intergénérationnel permet de louer une chambre chez une personne âgée pour un loyer modique. En contrepartie, vous devez tenir compagnie à votre hôte quelques heures par semaine.

 

Comment trouver votre logement étudiant ?

  • N’attendez pas d’être en France pour chercher un logement étudiant. Faites vos demandes à distance, que ce soit pour obtenir une chambre dans une résidence du CROUS, dans un foyer ou dans une résidence privée.
  • De manière générale, soyez vigilant et vérifiez le sérieux de l’organisme qui vous propose un logement étudiant. N’envoyez jamais d’argent à distance sans avoir signé un contrat de location et avoir échangé directement avec un organisme.
  • Pour commencer, n’hésitez pas à réserver un hébergement pour une courte durée. Vous pourrez ainsi vous familiariser avec votre nouvel environnement et rechercher votre logement définitif directement sur place. 
  • Il est parfois difficile de trouver un logement, surtout à Paris. N’hésitez pas à multiplier vos demandes de logement étudiant pour augmenter vos chances d’en trouver un rapidement.
  • Privilégiez les logements étudiants loués meublés. Cela vous fera économiser les frais et les contraintes liés à l’aménagement d’une chambre ou d’un appartement, surtout si vous restez en France pour une courte durée.

 

Méfiez-vous des loyers trop bas. À Paris, comptez 400 euros pour un logement étudiant en cité U et jusqu’à 800 euros pour un logement privé. Dans les autres villes, vous pouvez diviser ces chiffres par deux, en moyenne.

 

Comment obtenir un garant ?

Un garant est une personne qui se porte caution pour vous, c'est-à-dire qu'elle s'engage à payer votre loyer si vous n'avez plus les moyens de le faire. En France, il est pratiquement toujours demandé un garant aux personnes qui souhaitent louer un appartement, qu'elles soient étrangères ou françaises.

Votre garant doit être français. Si vous n'en avez pas, d'autres solutions s'offrent à vous grâce aux dispositifs suivants :

La CLE : Caution Locative Étudiante, dispositif permettant de solliciter l’État comme garant.

VISALE : Caution locative si vous louez un appartement dans le privé.

 

Image
chambre résidence universitaire
Bienvenue chez vous!

Vous avez trouvé votre logement étudiant

Votre dossier a été accepté. Avant de récupérer les clefs et de faire l’état des lieux du logement, vous devrez signer le contrat de location, ou bail, de votre logement étudiant. Le versement d’un dépôt de garantie est souvent exigé à la signature. Il correspond généralement à un mois de loyer. Il vous est restitué lorsque vous quittez votre logement ; des frais liés à l’état du logement peuvent en être déduits.

Avant d’emménager, vous devez obligatoirement souscrire une assurance habitation. Vous pouvez faire cette démarche en ligne. Si le gaz ou l’électricité sont à votre charge, vous devrez contacter un opérateur pour souscrire un contrat. 

Petit lexique du logement étudiant

Contrat de location, ou bail :
document contractuel établissant les responsabilités du loueur et du locataire.
 
Caution solidaire ou garant :
personne physique ou morale s’engageant à payer le loyer en cas de défaillance du locataire.
 
Dépôt de garantie :
montant demandé à l’entrée dans les lieux visant à couvrir les éventuelles dégradations. Il est restituable au départ, sous condition.
 
Quittance de loyer :
reçu sur lequel figure le détail des sommes versées par le locataire. Loyer et charges doivent être distingués.
 
Assurance habitation :
contrat d’assurance qui garantit votre responsabilité civile et vous couvre en cas de dégât des eaux, incendie, vols, etc.
 
Caisse d’allocations familiales (CAF) :
organisme public qui peut notamment vous verser des aides financières  pour vous aider à payer votre loyer.
 
Taxe d’habitation :
Impôt payé par le locataire occupant un logement au 1er janvier de l’année d’imposition. Son montant varie en fonction de la situation du logement et de sa superficie.
 
Le préavis :
délai qu’un locataire doit respecter avant de quitter son logement. Il est d’un mois pour un logement loué en meublé et de trois mois pour un logement loué vide, sauf dans les grandes agglomérations ou zones tendues.
 

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir