Comment se déplacer au quotidien en France?

route voyager

Il existe de nombreuses manières de se déplacer en France au quotidien. En transports en commun, en vélo ou encore voiture, vous avez le choix pour vos trajets de tous les jours. En tant qu’étudiant, vous pouvez souvent vous abonner à prix réduit.

Utiliser les transports en commun

Dans la plupart des villes françaises, les transports en commun sont généralement assurés par bus et tramway. Les réseaux sont généralement denses en centre-ville et faciles à emprunter. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’autres étudiants sur les horaires ou pour trouver un arrêt. Souvent, les sociétés de transport ont un bureau sur le campus auprès duquel vous pouvez vous abonner en période de rentrée scolaire.

Avec ses 14 lignes, le métro parisien est l’un des plus développés au monde. Il est ouvert jusqu’à 1 heure du matin en semaine et jusqu’à 2 heures du matin le vendredi et le samedi. Un réseau de bus de nuit prend ensuite le relais. En dehors de Paris, cinq villes françaises disposent d’une ou plusieurs lignes de métro : Marseille, Lille, Lyon, Rennes et Toulouse. Souvent, des bornes automatiques dans les stations de métro et aux arrêts de tram permettent d’acheter des tickets ou de s’abonner.

 

Les bons plans pour emprunter les transports en commun

Les étudiants et/ou les moins de 26 ans bénéficient de tarifs préférentiels pour s’abonner aux transports en commun. Pour en profiter, il suffit généralement de présenter sa carte étudiant ou sa carte d’identité au moment de souscrire son abonnement.

À Paris et en Île-de-France

  • La carte Imagine'R : réservée aux étudiants franciliens, ce pass spécial permet de voyager de façon illimitée dans toute l’Île-de-France pour moins de 350 euros par an.
     
  • Le ticket jeune : réservé aux moins de 26 ans et valable pendant 24 heures un samedi, un dimanche ou un jour férié, il permet de se déplacer librement dans une zone limitée pour seulement 4 euros.
     
  • Pour plus d’informations sur les transports, rendez-vous sur le site de la RATP (Régie autonome des transports parisiens).

 

Image
Métro aérien sur le pont de Bercy (Paris)
Métro aérien sur le pont de Bercy (Paris)

 

Utilisez les deux roues en libre-service

Vélib’ à Paris, Vélov’ à Lyon ou encore Vélo Bleu à Nice, la plupart des grandes villes françaises ont installé un système de location de vélo en libre-service. Un abonnement annuel – entre 15 et 30 euros en moyenne – est le moyen le plus simple de s’en servir.

À Paris, Neuilly-sur-Seine et Levallois, les habitants ont également la possibilité d’utiliser un scooter électrique en libre-service. Pas d’abonnement, la course est facturée à la minute. Pas de clé non plus, ni de badge, tout est dans votre Smartphone.

Prendre un taxi

En France, les taxis sont sûrs. N’hésitez pas à les utiliser pour vos déplacements.

Les tarifs pratiqués sont strictement encadrés par la loi et sont plutôt élevés en comparaison avec les moyennes internationales. Traverser Paris coûte environ 30 euros. Tous les taxis doivent disposer d’un compteur qui mesure le prix de la course. Dans le cas contraire, ce sont de faux taxis, évitez-les absolument.

 

Image
taxi parisien

 

Les bons plans pour vous déplacer en taxi
 

  • Le taxi partagé : développé par la société de taxis G7 pour faire face à la concurrence des VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur), ce service réunit des usagers qui vont au même endroit. Le prix de la course est précisé à l’avance et reste fixe : quel que soit le nombre final de personnes dans le taxi, vous payez le prix annoncé.
     
  • Les VTC : de nombreuses applications mobiles vous permettent de vous déplacer en VTC. Elles proposent des tarifs moins chers que ceux des taxis. En revanche, les applications qui permettent aux particuliers de proposer des courses avec leur voiture personnelle sont illégales et interdites en France.

Utiliser sa voiture en France

Dans certaines villes, il peut être utile d’avoir une voiture pour se déplacer tous les jours.

Quelques détails à connaître si vous faites ce choix : en France, on conduit à droite avec le volant à gauche, la ceinture est obligatoire, l’usage du téléphone portable au volant est interdit.

Par mesure de sécurité, il est obligatoire d’avoir à disposition dans le véhicule un gilet de sécurité réfléchissant, un triangle de signalisation et deux éthylotests. D’ailleurs pour la sécurité de tous, adoptez cette devise : celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas.

Titulaire d’un permis de conduire obtenu en Europe ou d’un permis international si vous n’êtes pas Européen, vous pouvez conduire en France. Vous pouvez aussi utiliser votre véhicule personnel en France. Cependant, si vous restez en France plus de six mois, vous devrez demander un permis international et faire le contrôle technique de votre véhicule.

Se garer en ville peut parfois être compliqué. Si vous envisagez d’utiliser une voiture quotidiennement, pensez à demander une place de parking avec votre logement. Si vous devez vous garer dans la rue, les abonnements réservés aux résidents vous permettent de le faire à moindre coût.

 

Les bons plans pour se déplacer en voiture si vous n’en avez pas
 

  • Les voitures en libre service : plus de 80 villes françaises proposent des services d’autopartage via le réseau Citiz ou comme Auto Lib' à Paris. Ils permettent de louer un véhicule pour une très courte durée, simplement en étant abonné.
     
  • La location entre particuliers : Drivy, Ouicar ou Koolicar mettent en relation des particuliers qui ont besoin d’un véhicule et d’autres qui louent le leur. Ces locations présentent moins de contraintes que les agences de locations, notamment celles liées aux permis étrangers.

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir