FAQ – Mon doctorat en France

Chercheurs

Retrouvez ci-dessous toutes les réponses aux questions que vous avez sur le doctorat en France : durée, contenu, conditions d’admission, fonctionnement, cadre légal et administratif, etc.

Le doctorat en France

Image
Le doctorat en France

En France, un doctorat dure entre trois et six ans en fonction de votre discipline, bien qu’il n’y ait pas de durée légale. En sciences exactes (mathématique, physique, chimie, biologie, ingénierie, etc.), il dure habituellement trois ans et peut être prolongé pour une quatrième année. En sciences sociales et humaines (droit, management, sociologie, histoire, etc.), comptez plutôt quatre à cinq ans.

Pendant les trois premières années, la réinscription est quasiment automatique à chaque rentrée universitaire. Au-delà, chaque année, il faut déposer un dossier pour assurer votre école doctorale que vous pouvez terminer votre thèse dans les délais impartis afin que votre réinscription soit validée.

Qu’est-ce qu’une école doctorale ?

Rattachées à une université ou à une grande école, les écoles doctorales sont dédiées au suivi et à la formation des doctorants. Elles encadrent leurs travaux en relation avec un laboratoire de recherche et sous l’égide d’un directeur de thèse. Elles gèrent également l’inscription et la réinscription des doctorants au sein de leur établissement d’accueil.

Qu’est-ce qu’un collège doctoral ?

Un collège doctoral rassemble les écoles doctorales d’une même université. Il définit la politique générale concernant l’organisation du doctorat au sein de tout l’établissement.

Un doctorat permet-il d’obtenir des crédits ECTS ?

À quelques exceptions près, les universités françaises ne délivrent pas d’ECTS pour un doctorat. Le doctorat n’est généralement pas considéré comme une formation en soi mais davantage comme un apprentissage de la recherche.

Quel diplôme m’est remis à l’issue d’une cotutelle de thèse ?

À l’issue d’une cotutelle de thèse, vous obtenez deux diplômes : celui de chaque établissement dans lequel vous êtes inscrit. Chaque diplôme mentionne néanmoins que votre doctorat a été réalisé dans les deux établissements. Il est possible, mais plus rare, de recevoir un diplôme conjoint, avec la mention et le logo de vos deux établissements.

L’admission en doctorat

Image
L’admission en doctorat

Quel est le diplôme requis pour être admis en doctorat en France ?

Pour être admis en doctorat, vous devez être titulaire d’un master ou d’un diplôme équivalent (diplôme national conférant le grade de master). Vous pouvez aussi faire valoir une expérience de recherche ou un Bachelor de cinq ans auprès de l’école doctorale que vous souhaitez intégrer afin d’obtenir une dérogation et être autorisé à vous inscrire.

Comment trouver un laboratoire de recherche ?

Pour trouver un laboratoire de recherche dans votre domaine, consultez notre annuaire des écoles doctorales. Filtrez votre recherche par mot-clé ou par discipline et sélectionnez l’école doctorale de votre choix. L’onglet « Laboratoires » vous permet alors de faire défiler la liste des laboratoires de recherche associés à l’école sélectionnée.

Quand dois-je postuler ?

Publiées généralement au mois de janvier, les offres de doctorat mentionnent une date limite de candidature entre avril et mai pour la rentrée universitaire en septembre de la même année. D’autres sont ponctuellement publiées en cours d’année. Inscrivez-vous sur notre portail de la recherche et créez des alertes mail pour ne manquer aucune offre.

Quelles sont les dates de l’année universitaire ?

L’année universitaire débute en septembre et s’achève fin août. Les cours ont lieu entre septembre et juin. Pendant les vacances d’été, l’activité ralentie et la plupart des écoles doctorales sont fermées en août. Néanmoins, en doctorat, surtout si vous avez un contrat doctoral, vous n’êtes pas soumis au calendrier universitaire. Vous avez en général le droit à cinq semaines de congé que vous pouvez répartir tout au long de l’année.

Quels sont les critères d’admission en doctorat ?

Chaque école doctorale et chaque directeur de thèse ont leurs propres critères d’admission. Le critère principal est votre capacité à mener à bien des travaux de recherche. Il y a peu de cours à suivre en doctorat et vous devez avant tout être autonome : vous serez en effet amené à travailler seul sur un sujet précis, au sein d’un laboratoire et en lien avec une équipe.

Vous serez sélectionné pour votre aptitude à trouver l’information par vous-même et à élaborer et mettre en œuvre un protocole de recherche. Si vous avez déjà publié un article ou une contribution, présenté un poster dans une conférence ou réalisé un stage long au sein d’un laboratoire de recherche, n’oubliez pas de le mentionner dans votre CV.

Dois-je effectuer un stage de master dans un laboratoire au préalable ?

Effectuer un stage de master dans un laboratoire n’est pas obligatoire. En sciences exactes, c’est un atout de poids en vue d’une admission en doctorat. Cela vous permet de vous familiariser avec le monde de la recherche, et éventuellement d’être repéré par votre futur directeur de thèse.

Le fonctionnement du doctorat

Image
Le fonctionnement du doctorat

Qu’est-ce qu’un contrat doctoral ?

Un contrat doctoral est un contrat de travail spécifique aux doctorants. Sa durée est de trois ans, il est renouvelable deux fois maximum pour une année supplémentaire. Le montant du salaire net d’un doctorant est d’environ 1 350 à 1 400 euros par mois en 2017. Il peut être supérieur en cas d’activités complémentaires.

Faut-il un contrat de travail ou un contrat doctoral pour s’inscrire en doctorat ?

Il n’est pas obligatoire de bénéficier d’un contrat doctoral pour s’inscrire en doctorat. Seuls quelques organismes de recherche n’acceptent pas les doctorants non financés. Cependant, il est plus confortable d’être sous contrat. Comme tout contrat de travail, il vous permet de bénéficier d’allocations-chômage à son échéance et de cotiser pour votre retraite si vous êtes de nationalité européenne. Les contrats doctoraux sont très fréquents en sciences exactes, beaucoup moins en sciences sociales et humaines.

Puis-je faire mon doctorat avec une bourse ?

Globalement oui. Certains organismes de recherche n’acceptent pas les doctorants boursiers. De manière générale, le montant de votre bourse doit être suffisant pour que vous puissiez vivre et travailler dans de bonnes conditions. Les boursiers doivent également pouvoir souscrire une assurance santé et une assurance de responsabilité civile.

Chaque école doctorale fixe un montant minimum de financement pour l’inscription en doctorat. Il varie en général de 1 000 à 1 400 euros par mois. Si votre bourse est d’un montant inférieur, votre laboratoire doit être en mesure de vous verser un complément qui permet d’atteindre le montant minimum requis par l’école doctorale.

Si je fais mon doctorat au sein d’un organisme de recherche comme le CNRS, le CEA ou l’Inra, suis-je aussi inscrit à l’université ?

Oui, car les organismes de recherche ne sont pas habilités à délivrer de diplôme. Vous devez donc vous inscrire à l’université partenaire de votre organisme de recherche afin que votre doctorat soit visé par l’État.

Qu’est-ce qu’un séjour doctoral aussi appelé doctorat « sandwich » ?

Un séjour doctoral dit « sandwich » est un séjour effectué dans une université différente de celle où vous êtes inscrit. Par exemple, si vous faites un doctorat à l’université de Yale et que vous venez faire un séjour de six mois dans un laboratoire de recherche de l’université de Reims.

Il existe deux types de séjours doctoraux dits « sandwich ». Dans le cadre d’une cotutelle, vous devez être inscrit à la fois dans une université de votre pays d’origine et dans une université française. Dans le cadre d’un séjour doctoral simple, vous n’aurez généralement pas besoin de vous inscrire à l’université, mais il est recommandé d’informer l’école doctorale de votre présence.

Quelles sont les différences entre un doctorat (PhD) et un DBA ?

Certaines écoles, notamment en management, proposent des DBA (Doctorate in Business Administration). Ces programmes DBA se déroulent hors filière académique et ne sont pas visés par l’État français.

Un DBA associe des cours et un travail de recherche appliquée. L’objectif d’un DBA est que l’étudiant mette en œuvre des connaissances théoriques afin d’améliorer ses pratiques professionnelles. La première année est consacrée à des formations et à une revue de la littérature scientifique concernant le sujet de recherche de l’étudiant. Les années suivantes sont consacrées à la rédaction d’une thèse et à des travaux pratiques. Certaines écoles de management proposent des DBA faussement intitulés PhD.

Pour obtenir un titre de docteur reconnu par l’État français, vous devez obligatoirement être inscrit au sein d’une école doctorale et réaliser un travail de recherche contribuant significativement au savoir.

Questions annexes

Image
Questions annexes

Puis-je faire mon doctorat en France sans parler français ?

En théorie oui, mais cela varie en fonction de la discipline. En sciences exactes, il est généralement tout à fait possible de conduire vos recherches, d’écrire votre thèse et de correspondre en anglais avec votre directeur de thèse et vos collègues. En sciences sociales, en revanche, c’est beaucoup plus difficile. Renseignez-vous au cas par cas auprès de votre école doctorale.

Mes frais de santé sont-ils couverts pendant mon doctorat ?

Si vous avez un contrat de travail, contrat doctoral ou autre, vous êtes automatiquement affilié au régime général de la sécurité sociale. Votre employeur cotise pour vous.

Si vous n’avez pas de contrat de travail et que vous avez moins de 28 ans, vous devez vous inscrire à la sécurité sociale étudiante lors de votre inscription administrative universitaire. Elle coûte environ 250 euros par an.

Si vous n’avez pas de contrat de travail et que vous avez plus de 28 ans, vous devez prendre une assurance santé privée à vos frais.

La sécurité sociale rembourse en moyenne 70 % des dépenses de santé. Pour être mieux couvert, vous pouvez souscrire une complémentaire santé.

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir