Sécurité

La France est un pays sûr. Les autorités publiques ont mis en place des dispositifs comme le plan Vigipirate pour assurer la sécurité de tous, dont la vôtre pendant votre séjour universitaire en France.

Le plan Vigipirate

Les autorités publiques françaises ont fait de la sécurité une priorité sur le territoire national. Le plan Vigipirate, dispositif permanent de vigilance, de prévention et de protection, est un outil majeur de la lutte contre le terrorisme en France. Il associe l’État, les collectivités locales, les services publics, les entreprises et l’ensemble des citoyens.

Le plan Vigipirate repose sur trois piliers :

  • le développement d’une culture de la sécurité individuelle et collective élargie à l’ensemble de la société civile ;
  • la création de trois niveaux adaptés à la menace et matérialisés par des logos visibles dans l’espace public : vigilance, sécurité renforcée, urgence attentat ;
  • la mise en œuvre de mesures renforçant l’action gouvernementale dans la lutte contre le terrorisme.

L’opération Sentinelle protège les points sensibles

Dans le cadre de l’opération Sentinelle, et en complément du Plan Vigipirate, des forces de police et de gendarmerie appuyées par des soldats de l’armée française sont déployées en permanence sur les points sensibles du territoire comme les aéroports, les gares, les transports publics, les centres commerciaux et les sites touristiques.

Image
Bienvenue en France

La politique de sécurité au sein des établissements universitaires

À la rentrée 2016, l’État a investi 30 millions d’euros pour renforcer la sécurité des étudiants sur les campus. Des vigiles sont présents aux portes des établissements de l’enseignement supérieur afin de contrôler les sacs des personnes y entrant. Par ailleurs, de nombreuses actions de prévention et de gestion de crise ont également été mises en place par le ministère de l’Éducation nationale et donnent lieu à des exercices de simulation réguliers.

Les numéros d’urgence à connaître

En cas de besoin, différents numéros d’appel d’urgence permettent de joindre les secours gratuitement et à tout moment :
 

  • le 112 : numéro d’appel d’urgence européen si vous êtes victimes ou témoin d’un accident au sein d’un pays de l’Union européenne ;
  • le 15 : numéro du Samu (service d’aide médicale urgente) pour obtenir l’intervention d’une équipe médicale lors d’une situation de détresse vitale ;
  • le 17 : numéro de Police secours pour signaler une infraction qui nécessite l’intervention immédiate de la police ;
  • le 18 : numéro des sapeurspompiers pour signaler une situation de péril ou un accident concernant des biens ou des personnes.

Ayez les bons réflexes en matière de sécurité

Quelques bonnes pratiques s’imposent pour passer un séjour en France en toute sécurité :
 

  • téléchargez l’application d’alerte et d’information des populations en cas de crise (SAIP) du ministère de l’Intérieur ;
  • apprenez par cœur les numéros d’appel d’urgence cidessus ;
  • enregistrez les coordonnées de votre ambassade et des services consulaires de votre pays en France ;
  • abonnez-vous aux réseaux sociaux de Campus France pour bénéficier d’informations en temps réel sur les conditions de sécurité au sein des établissements de l’enseignement supérieur français.

En cas de crise majeure pendant votre séjour ne paniquez pas :
 

  • assurez-vous d’être en sécurité ;
  • contactez vos proches en France et à l’étranger le plus rapidement possible pour les rassurer en utilisant éventuellement le Safety Check s’il est activé par Facebook ;
  • abonnez-vous aux réseaux sociaux des services du gouvernement pour vous tenir informé.

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir