Bienvenue aux 29 nouveaux boursiers yéménites du programme Hadhramout

Étudiants, Institutionnel
Pays concerné(s)
Yémen

Campus France a accueilli la 2ème promotion d'étudiants yéménites qui viennent étudier en France dans le cadre du programme Hadhramout Establishment for Human Development (HEDH).

29 étudiants yéménites, dont 5 jeunes femmes, sont arrivés en France en septembre 2018 pour y suivre leurs études. Ils resteront 6 ans et suivront d'abord une formation de français langue étrangère d'un an. A partir de la rentrée 2019, ils choisiront une spécialité et s'inscriront à l'université pour y suivre un parcours diplômant de 5 ans

Campus France et les membres du service "Afrique du Nord- Moyent Orient" étaient là pour les accueillir à l'aéroport le jour de leur arrivée en France, le 15 septembre 2018. Ils ont été guidés vers les deux centres de FLE qui les accueillent et les formeront au français pendant toute l'année universitaire à venir. Les 29 boursiers sont répartis entre le CLA de Besançon et le CUEF de Grenoble

Image
Hadhramout
Accueil à l'aéroport et transfert à la gare de Lyon des boursiers yéménites du programme Hadhramout (Paris, 15 septembre 2018)

C'est la 2ème année consécutive que l'agence Campus France signe une convention avec la Fondation Hadhramout pour accueillir et suivre le séjour des boursiers yéménites en France. Les équipes de Campus France se rendent régulièrement sur les lieux de formation des étudiants afin :

  1. de rencontrer les responsables de formation
  2. d'assurer un suivi personnalisé de chacun des étudiants.

Dans cette optique, les équipes de Campus France se sont rendues fin septembre dans les centres de FLE de Grenoble et de Besançon pour y rencontrer les boursiers fraîchement installés. 

Image
hadhramout
Séminaires d'accueil des boursiers du programme Hadhramout. CUEF de Grenoble, 25 septembre 2018. CLA de Besançon, 26 septembre 2018.

 

En septembre 2017, 58 boursiers yéménites avaient été accueillis en France et répartis, pour leur 1ère année, dans 4 centres de FLE à Brest, Toulouse, Besançon et Montpellier. Ils sont aujourd'hui tous inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur, et notamment dans les universités de Nantes, Rennes, Bordeaux, Strasbourg, Franche-Comté et Lyon 3. Ils devraient rester encore 5 ans en France. 

 

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir
Publié le : 09/10/2018 à 10:22
Mis à jour le : 10/10/2018 à 12:15