« Ma thèse en 180 secondes » : le premier prix du concours international va à une doctorante du Burkina Faso

Tout public

Geneviève Zabré, doctorante burkinabée, vient de remporter le premier prix de la finale internationale de « Ma thèse en 180 secondes », organisée en Suisse, face à 18 candidats tous issus de pays francophones.

La thèse de Geneviève Zabré porte sur le cas des ovins dans les émissions de méthane. Elle avait été soutenue grâce à l’appui de l’Institut national de la Recherche agronomique (INRA) et de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), dans le cadre d’un programme de lutte contre la désertification en Afrique.

Organisé par la Conférence des Présidents d’Université et le CNRS, en partenariat avec l’Agence Universitaire de la Francophonie, ce concours consiste en un exposé de 3 minutes au cours duquel les jeunes doctorants sélectionnés doivent présenter en français le sujet de leur thèse, de façon la plus attractive et la plus accessible possible devant un public profane. 

La finale internationale du concours "ma thèse en 180 secondes" réunissait cette année des participants venus de 18 pays francophones dont 11 issus de pays africains. Le candidat représentant la France est arrivé en 2ème position.

Voici le podium :

  • 1er prix : Mme Geneviève ZABRÉ, Université de Ouaga (Burkina Faso) : "Utilisation des plantes médicinales dans la lutte contre le méthane émis par les ruminants: cas des ovins", 

 

  • 2ème prix et prix du public : M. Philippe LE BOUTEILLER, Communauté université Grenoble Alpes (France) : «Approche eulérienne de l'équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope. Application à l'imagerie sismique".

 

  • 3ème prix : Mme Veronica-Diana HAGI, Université Ovidius de Constanta (Roumanie) : "La biographie linguistique, un outil didactique plurivalent».

 

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir
Publié le : 12/10/2018 à 12:10
Mis à jour le : 15/10/2018 à 10:05