macron francophonie
Institut Français Paris

L'ambition pour la langue française et le plurilinguisme d'Emmanuel Macron

A l'occasion de la journée internationale de la Francophonie, Emmanuel Macron a présenté le 20 mars 2018 son Plan pour la Langue Française afin de promouvoir la francophonie dans le monde. 

Emmanuel Macron s'est adressé devant les membres de l'Académie Française mais aussi devant 300 jeunes pour présenter "une vision nouvelle, décomplexée, de la francophonie et du multilinguisme".

 

Voici les grandes lignes de la stratégie qui a été développée pour défendre la francophonie, faire vivre la langue française et la faire passer de la 5ème place à la 3ème place des langues les plus parlées dans le monde

Formation des étudiants étrangers 

"Nous ne pouvons plus être ce pays opposant aux étudiants étrangers un parcours du combattant. La France devra accroître le nombre d’étudiants étrangers sur son territoire, le nombre de ceux qui viennent de pays émergents devra doubler. Les étudiants indiens, russes, chinois seront plus nombreux". 

Objectifs :

  • Le doublement du nombre d'étudiants étrangers en France, originaires des pays émergents, à l'horizon 2025,
  • Le doublement des effectifs des établissements français implantés à l'étranger, à l'horizon 2022,
  • Le doublement des co-diplômes, le développement des partenariats entre établissements français et étrangers, 
  • Le doublement des effectifs des lycées français à l'étranger, véritable "colonne vertébrale de notre ambition éducative à l'étranger", à l'horizon 2030, 
  • 500 écoles à l'étranger proposant des sections bilingues francophones labellisées (contre 209 aujourd'hui), à l'horizon 2022. 
  • L'amélioration des conditions d'accueil des étudiants étrangers en France,
  • Attirer davantage d'étudiants étrangers dans les écoles de commerce françaises.

Mesures : 

  • Le maintien du budget de l'Etat alloué aux bourses de mobilité, 
  • Le maintien des moyens de l'AEFE - Agence Française pour l'Enseignement Français à l'Etranger, 
  • La conception d'un plan d'ensemble pour améliorer l'accueil des étudiants étrangers en France avec le concours de Campus France,
  • La création d'une "Maison des Etudiants de la Francophonie" à la Cité Internationale Universitaire de Paris (150 places) à l'horizon 2020,
  • L'organisation de la Conférence des 20 ans du processus de Bologne en mai 2018 à Paris, 
  • L'organisation des Assises des universités francophones,
  • La création de pôles régionaux de formation (Mexique, Liban ...) pour former les enseignants des lycées français à l'étranger,
  • Le développement de l'enseignement du français des affaires et des certifications dans ce domaine, 
  • La facilitation de la délivrance des visas de circulation aux étudiants ayant obtenu un Master ou un Doctorat en France.

Les "Rencontres de Campus France" se tiendront en novembre 2018. Elles seront placées sous le signe de la francophonie et permettront aux établissements français de développer des partenariats avec des établissements étrangers, et notamment francophones. 

 

Soutien à l'éducation et à la création en Afrique

  • Le doublement des moyens de l'Agence Française de Développement pour atteindre 350 millions d'Euros par an,
  • Un abondement de 200 millions d'Euros des engagements de la France dans le cadre du Partenariat Mondial pour l'Education,
  • Déploiement à tous les pays d'Afrique francophone du programme d'accompagnement des enseignants "APPRENDRE",
  • Un accompagnement au développement des langues nationales dans les classes de primaire,
  • Lancement d'un appel à projets "Afrique créative" par l'Agence Française de Développement,
  • La création d'un fonds pour la jeune création cinématographique en Afrique francophone subsaharienne par le Centre National du Cinéma, 
  • L'organisation d'une Saison des cultures africaines en 2020. 

 

Valorisation du métier de professeur de français

  • La création d'un Volontariat international pour le français
  • Le doublement du nombre de missions du Service civique
  • La formation au FLE pour les 4500 assistants de français qui viennent en France chaque année,
  • Le doublement de l'aide à la Fédération internationale des professeurs de français,
  • La création d'un Journée internationale du professeur de français en 2019.

 

Diffusion de la langue française via le numérique

  • Le déploiement massif du réseau social des professeurs de français "IFprofs" sur 150 pays à l'horizon 2021, 
  • La pérennisation de la plateforme "Mon idée pour le français",
  • Le lancement d'une plateforme "France Education", agrégateur de contenus pour l'apprentissage du français à la rentrée 2018,
  • La création du 1er incubateur dédié à l'apprentissage des langues : "la fabrique numérique du plurilinguisme",
  • L'objectif pour France Médias Monde de toucher 150 millions de personnes à l'horizon 2020 (contre 135 aujourd'hui)
  • Le développement des interventions de Canal France International dans les zones francophones prioritaires.

 

Renforcement du français dans les mondes économique et diplomatique

  • La création d'un label multilingue pour les entreprises encourageant le plurilinguisme et l'interculturalité, 
  • L'appui à un projet de code européen du droit des affaires en français, 
  • Le développement de l'enseignement du français des affaires, 
  • La préparation d'un plan d'actions spécifiques pour la formation linguistique des responsables européens.

 

Soutien à la traduction

  • La création d'un grand prix de la traduction,
  • La création d'un prix de la traduction en français d'une oeuvre en langue arabe
  • La création d'un prix de la traduction depuis la langue du pays invité d'honneur au salon du Livre de Paris
  • L'encouragement à la création d'une "Académie francophone" pour collecter la diversité des usages de la langue française et contribuer à la production de dictionnaires francophones,

 

Impulsion pour les industries culturelles  

  • L'organisation des Etats généraux de l'édition en français, dès l'été 2018 à Saint-Malo, à l'occasion du festival des Etonnants Voyageurs,
  • L'implantation d'une Cité de la Francophonie dans le château de Villers-Cotterêts, ville natale d'Alexandre Dumas,
  • La réunion de l'Institut Français et de l'Alliance Française dans un lieu unique à Paris,
  • L'ouverture de 10 nouvelles alliances françaises par an à partir de 2019. 

 

En France

  • L'ouverture des bibliothèques le dimanche et le soir,
  • L'augmentation du volume de cours de français à destination des réfugiés : 400 heures par personne contre 250 actuellement. 
  • L'introduction de davantage d'écrivains d'expression française, autre que français, dans les programmes scolaires,
  • L'organisation d'un concours international d'éloquence en français dont la finale se tiendra à Paris, avant l'ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. 

                 

                Un Conseil national de la Francophonie se réunira une fois par à l'invitation du Président de la République pour évaluer la mise en oeuvre de cette stratégie

                 

                 

                Fin 2017, Le baromètre Campus France Kantar sur l'image et l'attractivité de la France auprès des étudiants internationaux avait mis en avant l'importance d'un séjour d'études en France pour le développement de la francophonie à travers le monde. 

                79% des étudiants étrangers qui n'étaient pas francophones avant d'arriver en France déclarent parler couramment ou avoir un bon niveau à la fin de leurs études

                De retour dans leur pays à la fin de leurs études, ils sont 72% à utiliser le français comme langue de travail et ils sont 76% à l'utiliser dans un cadre amical

                65% des alumni étrangers de l'enseignement supérieur français gardent des contacts personnels avec la France. Ils sont 40% à y être retournés depuis la fin de leurs études dans un cadre personnel. 

                 

                Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

                Découvrir
                Publié le : 20/03/2018 à 16:37
                Mis à jour le : 23/03/2018 à 16:31