share conference

Conférence SHARE à Phnom Penh : vers un système de transfert de crédits intra-régional en ASEAN

Dans le cadre du projet SHARE (European Union Support to Higher Education in ASEAN Region), Campus France et l’Institut français d’Indonésie ont organisé une conférence internationale les 30 et 31 mai 2018 à Phnom Penh au Cambodge.

La Conférence a réuni plus de 150 participants venus de 16 pays différents et a permis de présenter le travail accompli par Campus France dans la composante « transfert de crédits académiques ». Pour la première fois, étudiants, experts internationaux, représentants d’universités et décideurs politiques, venus d’Europe et d’Asie, ont eu la possibilité de se rencontrer afin de débattre du rôle qu’occupent le transfert et la reconnaissance de crédits dans la mobilité universitaire.

Image
share conference

L’un des objectifs de cette conférence était également de présenter les outils élaborés par un panel d’experts internationaux avec lesquels Campus France a travaillé durant la mise en œuvre du programme, ainsi qu’un guide d’accompagnement pour les établissements d’enseignement supérieur en ASEAN (SHARE Handbook on Credit Transfer).

Ces outils permettent un suivi de l’étudiant depuis la sélection de son établissement d’accueil jusqu’à la reconnaissance de sa période de mobilité universitaire. Campus France a aussi piloté le travail d’un expert en informatique pour le développement d’une plateforme en ligne dédiée à la mobilité et au transfert de crédits, ainsi qu’un convertisseur permettant la reconnaissance et la comparabilité des différents systèmes de crédits en vigueur en ASEAN, également compatible avec le système européen des ECTS. Ces mécanismes et leurs enjeux ont été présentés aux participants, qui ont également pu profiter de la conférence pour témoigner de leurs expériences, des difficultés rencontrées et des solutions apportées.

Il est aussi à noter que cette conférence a obtenu le label « EHEA Paris 2018 – La France dans l’Europe de l’Enseignement Supérieur », délivré par le Ministère français de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ce qu’a rappelé Mme Frédérique Vidal, Ministre en charge de l’Enseignement supérieur, dans son discours d’ouverture de la Conférence ministérielle européenne, à la Sorbonne, le 23 mai dernier. 

En effet, bien que la philosophie du programme SHARE n’ait jamais été d’imposer un modèle, il s’est toutefois inspiré des expériences européennes et du Processus de Bologne, en adaptant les activités au contexte et aux besoins identifiés dans la région ASEAN. Tout au long du projet, cela a permis de valoriser l’existant tout en facilitant la reconnaissance intra-régionale des crédits et en développant les mobilités académiques avec l’Europe. Ainsi, à travers cette expérience pilote, l’Union Européenne a pu accroître son influence dans une région du monde à fort potentiel, en termes d’échanges universitaires, et valoriser son expertise acquise grâce au processus de Bologne.

Lors de cette conférence, le consortium européen (British Council – chef de file, Campus France, DAAD, Nuffic, EUA et ENQA) en charge du programme SHARE, était accompagné de la directrice adjointe pour l’Education, la Jeunesse et les Sports du secrétariat de l’ASEAN, des principales institutions régionales dédiées à l’enseignement supérieur et des délégations de l’Union européenne de Phnom Penh et de Jakarta. Une importante délégation du ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports cambodgien est venue renforcer la portée de la conférence.

Image
share
Image
share

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir
Publié le : 05/07/2018 à 14:08
Mis à jour le : 05/07/2018 à 14:24