Appel à candidatures

A compter du 1er janvier 2015, le Partenariat Hubert Curien dénommé « TOUBKAL » rassemble et remplace les précédents programmes « Volubilis » et « PRAD » dont il regroupe les thématiques de recherches.TOUBKAL a les mêmes objectifs spécifiques que «Volubilis » et « PRAD.

Les Contacts pour le programme figureront sur l’appel d’offre publié sur les sites web de Campus France, du CNRST (Maroc) et du Ministère marocain de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en janvier 2014.


Les projets «Volubilis » et « PRAD », 2012, 2013 et 2014 en cours continuent sans modification jusqu’à leur terme.

Important : cette page présente les informations spécifiques à ce programme. Pour les informations communes à tous les PHC gérés par Campus France (présentation, critères de sélection, contacts...), reportez-vous à la page de présentation générale.


 

Ce programme de coopération interuniversitaire franco-marocaine, est financé par le Ministère français des Affaires étrangères (MAE) et le Ministère marocain de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres dans le cadre de l'accord de coopération franco-marocain de 2003.

Types de projets concernés

  • Le partenariat s'intéresse aux trois composantes de l'activité universitaire :
    • la formation,
    • la recherche proprement dite,
    • la valorisation et le transfert technologique.
  • Outre le volet "Formation", les propositions peuvent, soit être centrées sur la seule "Recherche", soit seulement sur la "Valorisation et le Transfert technologique" ou bien encore comporter simultanément les trois volets.
  • Pour les propositions s’inscrivant dans une perspective de coopérations multilatérales, l'appel à projets spécifique « PHC Maghreb » sera mis en ligne le 25 février pour les projets multilatéraux impliquant des partenaires dans les 3 pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie).

Critères concernant l’équipe constituée

  • Les partenariats Hubert Curien, et Volubilis en particulier, visent à susciter l'émergence de nouvelles collaborations.
  • Le projet est présenté et réalisé par des chercheurs rassemblés dans un réseau. Il est coordonné par les chefs de projet marocain et français.
  • Éligibilité : les chefs de projets doivent être habilités à diriger des recherches et leurs laboratoires doivent être reconnus par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, côté français, et par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, côté marocain. Les équipes bénéficient d’un financement au titre du PHC Volubilis depuis 2012 ou 2013 ne peuvent candidater à cet appel d’offre.
  • Le réseau comporte un minimum de 4 structures de recherche :
    • deux laboratoires français ou un français et un appartenant à l'Union Européenne,
    • deux structures de recherche marocaines dont le porteur du projet doit relever d’un établissement universitaire
  • Le PHC Volubilis met en avant la formation par la Recherche et donc est tourné vers les chercheurs "juniors" obligatoirement inscrits en thèse. Dans l’idéal, pour bénéficier au mieux de ces moyens jusqu’à sa soutenance trois ans plus tard, le doctorant est inscrit à l’automne précédent la première année de soutien par le programme. Durant ces trois ans, les moyens du PHC permettent d’assurer les mobilités imposées par la cotutelle.
  • La thèse en cotutelle est obligatoire. Basée sur une convention entre les universités ou établissements des deux co-directeurs, la cotutelle permet au doctorant d'obtenir le diplôme des deux pays.
  • A défaut, pour la première année, la thèse en codirection, pour laquelle les co-directeurs français et marocains s'entendent sur le sujet de thèse et sur les parties du travail qui doivent être réalisées dans chacun des pays peut être retenue. La thèse en cotutelle est obligatoire à partir de la deuxième année.
  • Les directeurs participent au(x) jury(s) de soutenance.

Critères concernant les projets

  • Tous les champs disciplinaires et aspects de la recherche et du développement universitaires sont concernés à l'exception des thématiques du PHC PRAD consacrées au domaine agricole. Les domaines concernés sont donc : Mathématiques – STIC, Sciences de la Matière, Sciences pour l’Ingénieur, Sciences de la Vie et de la Santé, Sciences de la Terre, de l’Univers et de l’Environnement, Lettres, Sciences humaines et Sociales – Sciences Juridiques, Économiques et de Gestion.
  • Un effort supplémentaire est réalisé en direction des lettres, des sciences humaines et sociales, des sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Les objectifs scientifiques du projet doivent être décrits clairement. Un plan d’exécution du projet précisant les tâches de chacun doit être fourni.
  • La présentation de l’équipe participant au projet sera sous la forme d’un tableau précisant le nom la fonction et l’implication de chaque participant. Ce tableau est annexé en pièce jointe au dossier de candidature.
  • Un curriculum (de deux pages maximum) sera fourni par chaque participant senior mentionnant, au plus, cinq publications significatives en rapport avec le projet.

Comité de sélection des projets

  • Au Maroc, l'évaluation est faite par des experts désignés par le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des Cadres, sur proposition du co-président marocain du Comité.
  • En France, l’évaluation est faite par des experts désignés d'une part, par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et, d'autre part, par le co-président français du Comité.
  • Les co-présidents synthétisent les expertises à soumettre au Comité Mixte Inter-universitaire Franco-Marocain. Les experts se réunissent en réunion bilatérale et classent les projets. Les évaluations des projets se font par domaine.
  • En décembre, les propositions sont soumises aux ministères de tutelle qui arrêtent la liste des sélectionnés en tenant compte du classement du Comité et de l’enveloppe budgétaire allouée au programme.
  • En janvier, les porteurs de projets sont informés de leur dotation et des modalités d’utilisation des crédits.

Modalités de fonctionnement

  • La durée des projets est de 3 ans.
  • Le chef de projet doit, à chaque exercice budgétaire, établir un programme d’emploi des moyens attribués et notamment dès la sélection en 1re année.
  • Après approbation par les autorités de tutelles, le responsable de projet procède à la mise en place de ces moyens.
  • Les financements sont accordés sur une base annuelle. Ils doivent être impérativement consommés entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année concernée et ne peuvent être reportés sur l'exercice suivant. Le montant moyen par projet est de l’ordre de 7500 € / an.
  • La reconduction d'une année à l'autre est conditionnée par une consommation optimale des crédits alloués.
  • Un projet ajoute aux ressources humaines et matérielles des établissements partenaires des moyens supplémentaires :
    • en priorité, des allocations de séjours scientifiques en France au profit des chercheurs juniors marocains inscrits en doctorat,
    • des missions au profit de la partie française (voyages vers les établissements universitaires de la partie marocaine),
    • des missions au profit de la partie marocaine (accueil dans les universités et/ou laboratoires de la partie française).
  • Dans le cas d'une thèse en cotutelle (ou éventuellement co-dirigée), les moyens annuels à demander, du côté français, peuvent être :
    • au minimum 3 mois de séjour junior (pour le doctorant relevant de la partie marocaine),
    • une semaine de séjour senior pour le collègue co-directeur marocain (ou relevant de la partie marocaine),
    • un billet d'avion aller-retour pour le co-directeur français (ou relevant de la partie française).
    • 20 % maximum du montant total de la dotation pourra être utilisé pour de la logistique (hors équipement informatique),

Les moyens attribués par la partie française sont définis comme suit :

  • Thèse en co-tutelle : indemnités de séjour de 45 €/Jour
  • Séjour senior : indemnités de séjour de 90  €/Jour
  • Déplacement France- Maroc : remboursement sur frais réels dans la limite de 450 € par billet A/R.

Les moyens attribués par la partie marocaine sont définis comme suit :

  • Séjour senior : indemnités de séjour de 750 Mad/Jour (une semaine par mission)
  • Déplacement Maroc-France dans la limite de 4000 Mad par billet A/R.

Suivi des projets

  • Bilan scientifique et financier : ils sont à fournir dans tous les cas pour le 10 décembre de chaque année. Ces bilans sont transmis aux co-présidents par les chefs de projet français et marocains.
    Pour les projets en première année, seul un bilan simplifié (séjours, missions, consommation des crédits, nom des doctorants et sujets des thèses, copie des attestations d’inscription des doctorants, publications éventuelles) est demandé.
    Pour les deuxièmes et troisièmes années, ces bilans comportent l’indication des publications et communications produites par le partenariat, ainsi que les perspectives de développement. Ils sont cosignés par les chefs du projet.
  • Enfin, les publications et rapports doivent explicitement mentionner le soutien du Comité Franco-Marocain avec le n° du projet, pour être validées comme production scientifique du projet. Cela concerne, entre autre, les articles dans les revues ou les journaux spécialisés et les communications dans des congrès ou des colloques.
  • Il doit, en outre, être fait mention de l’appui des ministères de tutelle.

Modalités pratiques de soumission d’un projet

  • Lancement de l'appel d'offres : 18 février 2013
  • Date limite de dépôt des candidatures : 2 avril 2013
  • Réunion du comité mixte de sélection des projets : juin 2013
  • Début des projets retenus : janvier 2014

Modalités pratiques de candidature (attention : les dossiers français et marocain ne sont pas identiques)

  • Le chef de projet français saisit et dépose le dossier de candidature en ligne sur le site de Campus France
  • Le chef de projet marocain saisit le dossier sur le site de l’Université Mohammed V-Souissi et dépose le projet auprès des chefs d'établissements qui les transmettent via les présidences ou directions d'établissements au co-président marocain. Les propositions doivent obligatoirement porter les signatures des chefs d'établissements et des présidents. Une copie électronique doit impérativement être envoyée au co-président marocain.
  • Avant de valider sa candidature le chef de projet doit avoir obtenu tous les accords nécessaires : directeur du laboratoire, président de l'Université et chef d'établissement, directeurs des thèses, personnes impliquées dans le projet.
  • La réponse à l'appel comprend trois parties :
    • les acteurs du projet (chercheurs, laboratoires, équipes, universités ou établissements ...), chaque chercheur (chercheur, enseignant-chercheur, doctorant) fournissant un CV de deux pages maximum faisant apparaître, si il y a lieu, les dernières publications en rapport avec le projet,
    • la description du projet (objectifs, descriptif, sujets de thèse, résultats espérés…). Le chef de projet distinguera discipline de recherche et domaine applicatif et donnera, en annexe, tout complément ou document jugés nécessaires pour l'information des experts évaluateurs,
    • les moyens du projet (ressources humaines et matérielles existantes, moyens demandés, autres financements).

Saisie en ligne des dossiers (partie française)

Les porteurs de projets sont invités à déposer leur dossier par anticipation afin d'éviter que des aléas techniques ne viennent compromettre le dépôt de leur candidature dans les délais impartis.

Consulter les modalités de saisie en ligne des dossiers de candidature.

Le formulaire de candidature marocain est téléchargeable à l’adresse suivante : www.um5s.ac.ma

Contacts pour le programme

Pour la partie française

Sous-direction des échanges scientifiques et de la recherche
Direction des politiques de mobilité et d'attractivité
Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats
Ministère des Affaires Etrangères
27 rue de la Convention
CS 91533
75732 PARIS CEDEX 15
Madame Mona Boussedra-Debboun
Chargée de mission Afrique du Nord – Proche-Orient
Tél. : 01.43.17.85.24
Fax : 01.43.17.89.37
Mél : mona.boussedra@diplomatie.gouv.fr

M. Yves Hervouët
Partenariat Hubert Curien Volubilis
CMIFM (Comité Mixte Inter-universitaire Franco-Marocain)
Université de Pau et des Pays de l'Adour
Avenue de l'Université
BP 576 – 64012 PAU Cedex
Tél : (33)(0)5 40 17 52 08
Fax : (33)(0)5 59 40 70 03
Mél : volubilis@univ-pau.fr

Pour le partenaire

M. Rachid Agaddou
Secrétaire Général de l’Université Mohammed V - Souissi
Tél : (00212) 37 77 43 85
Télécopie : (00212) 37 68 11 63
Mél : r.agaddou@um5s.net.ma