Appel à candidatures

Important : cette page présente les informations spécifiques à ce programme. Pour les informations communes à tous les PHC gérés par Campus France (présentation, critères de sélection, contacts...), reportez-vous à la page de présentation générale.


 

Protea est le Partenariat Hubert Curien (PHC) franco-sud-africain. Il est mis en œuvre en Afrique du Sud par la National Research Foundation. En France il est mis en œuvre par les ministères des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et de l'Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR).

Types de projets concernés

  • Le programme PROTEA vise à développer les relations entre les communautés scientifiques françaises et sud-africaines par le biais de recherches communes. Le but du programme de coopération est d’encourager les échanges entre les chercheurs, en soutenant leur mobilité d'un pays vers l'autre, et de développer les synergies entre les deux communautés scientifiques, établissant ainsi un réseau durable.
  • Cet appel à projets concerne trois thématiques :
    • 1) sécurité alimentaire,
    • 2) énergies durables et alternatives,
    • 3) sciences spatiales pour une qualité de vie améliorée

Critères concernant l’équipe constituée

  • Afrique du Sud: cet appel est ouvert aux chercheurs travaillant et résidant en Afrique du Sud et dépendant d’une institution reconnue d'enseignement supérieur ou de recherche (université, université de technologie ou institut de recherche). Les entités commerciales et les établissements d'enseignement privés ne sont pas éligibles à ce programme. Les candidatures de chercheurs et/ou d'institutions historiquement défavorisés sont encouragées.
  • France : Cet appel est ouvert aux chercheurs résidant en France et travaillant au sein d’une institution de formation supérieure ou de recherche reconnue par l’Etat, ou bien d’une entreprise française.
  • Seules les candidatures explicitement approuvées par les organismes responsables des équipes partenaires seront acceptées.
  • Chaque projet est conduit par deux responsables scientifiques, l'un en France, l'autre en Afrique du Sud. Ils seront en charge de la coordination scientifique, technique et administrative du projet ainsi que de la rédaction de rapports scientifiques et financiers.

Critères concernant les projets

  • Seuls les dossiers de candidature co-déposés par les chercheurs partenaires auprès des instances responsables de la gestion du programme dans leur pays respectif sont déclarés éligibles. Il est recommandé aux chercheurs français de s'assurer que leur partenaire a bien déposé le même dossier de candidature auprès de l'instance de son pays.
  • La sélection des projets s'effectuera sur la base des critères suivants :
    •    Qualité scientifique et technique
    •    Faisabilité
    •    méthodologie
    •    Pertinence dans le contexte international
    •    Adéquation avec les priorités nationales
    •    Participation de doctorants et de jeunes chercheurs

  • L’accent doit être mis sur la formation à la recherche et par la recherche des étudiants et jeunes chercheurs. A ce titre, l’intégration des jeunes chercheurs et étudiants ainsi que l’échange de post-doctorants est encouragée, de même que, pour l'Afrique du Sud, la participation d'étudiants et de chercheurs de communautés historiquement défavorisés. 

Comité de sélection des projets

  • Les projets éligibles feront l'objet d'une évaluation scientifique par deux comités, l'un français, l'autre sud-africain, composés d'experts reconnus dans les différents domaines de recherche. Pour la partie française, la Mission Europe et International pour la Recherche, l’Innovation et l’Enseignement Supérieur (MEIRIES) du MENESR assure l'évaluation scientifique des dossiers.
  • Les instances confrontent leurs évaluations lors d’un comité mixte pour décider conjointement du soutien accordé aux projets sélectionnés.

Modalité de fonctionnement

Les financements sont destinés à soutenir la mobilité des chercheurs (y compris post-docs et doctorants) entre les deux pays. Les fonds peuvent être utilisés pour :

  • Les vols internationaux ;
  • L’hébergement ;
  • Les frais de subsistance et les voyages locaux

Le financement est accordé pour une durée maximale de 2 ans : 

  • Tout projet approuvé sera financé par les deux parties, française et sud-africaine. Les partenaires des deux pays sont encouragées à solliciter d'autres sources de financement pour compléter le soutien financier.
  • En France, les fonds sont accordés pour deux années civiles consécutives. Ils doivent être impérativement consommés entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année civile concernée et ne peuvent être reportés sur l'année suivante. La deuxième année de financement est subordonnée à la soumission d’un court rapport d’étape scientifique et financier rédigé en commun et en anglais par les deux responsables, français et sud-africain, du projet. Pour la partie française, ce document doit être envoyé en octobre, à l’issue de la 1re année, au service pour la science et la technologie de l’Ambassade de France en Afrique du sud (contact ci-dessous).

Afrique du Sud: les financements demandés à la NRF ne doivent pas dépasser 200 000 ZAR répartis sur une base annuelle  de 100 000 ZAR. Le financement est soumis à l'engagement du bénéficiaire de fournir un rapport scientifique et financier sur le déroulement du projet conformément aux règles de la NRF.

France : les demandes de financement de la France ne devront pas dépasser 20 000 €. Les taux indicatifs suivant s’appliquent :

  • Voyages pris en charge dans la limite de 1 500€ par aller-retour France/Afrique du Sud.
  • Doctorants et post-doctorants : indemnités de séjour de 60€/jour pour une durée maximum de 90 jours.
  • Chercheurs : indemnités de séjour de 110€/jour pour une durée maximale de 90 jours.

Les chercheurs de chaque pays, en particulier les responsables de projet, devront prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection et le partage de la propriété intellectuelle, qui résultera des projets communs. 

Suivi des projets

  • Un rapport final, scientifique et financier sera rédigé en anglais par les responsables français et sud-africains, au plus tard trois mois après la fin des projets.
  • Les responsables français de projets doivent impérativement utiliser le modèle de rapport téléchargeable et l'attacher à leur dossier en ligne dans ce délai.
  • Ces rapports devront être envoyés à l’Attaché pour la Science et la Technologie à l’Ambassade de France en Afrique du Sud (cf. contact pour le programme).
  • Les publications devront porter mention du soutien de la National Research Foundation (NRF), du Ministère de l'Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) et du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAE).

Modalités pratiques de soumission d’un projet

Avant toute demande d'information, nous vous invitons à consulter la page des questions les plus fréquemment posées (rubrique « FAQ et contact »).

  • Date limite de co-dépôt des dossiers de candidature : 30 juin 2016
  • Diffusion des résultats : 1er décembre 2016
  • Début des projets : janvier 2017

Saisie en ligne des dossiers

Les porteurs de projets sont invités à déposer leur dossier par anticipation afin d'éviter que des aléas techniques ne viennent compromettre le dépôt de leur candidature dans les délais impartis.

Consulter les modalités de saisie en ligne des dossiers de candidature.

Afrique du Sud: les candidatures doivent être saisies en ligne via l’application dédiée de la National Research Foundation : https://nrfsubmission.nrf.ac.za/.  Les soumissions papier ne seront pas acceptées et seront automatiquement rejetées par le NRF. Seules seront éligibles les propositions approuvées par le bureau de la recherche de l'institution du coordinateur du projet, ou son équivalent.

France : La candidature (en français) de l’équipe française devra être saisie en ligne à l’adresse suivante : http://www.campusfrance.org/fr/page/connectez-vous.

Pour information, l’éligibilité de votre dossier est conditionnée par l’avis d’opportunité. Vous trouverez les modalités pratiques  dans l’ « Etape 4 , Pièces à rattacher impérativement au dossier » de la rubrique Saisie en ligne .

Contacts pour le programme

Pour la partie française
M. Jean-Paul Toutain
Attaché pour la Science et la Technologie,
Ambassade de France en Afrique du Sud
Adresse
250 Melk Street, New Muckleneuk,
0181 Pretoria, Afrique du Sud
Tél.: 00 27 12 425 1713
Fax : 00 27 12 425 1719
Mél : jean-paul.toutain@diplomatie.gouv.fr
Site Web: www.ambafrance-rsa.org

Pour le partenaire
National Research Foundation
Programme related queries :
Mr Teuns Phahlamohlaka
Tel: +27 12 481 4385
Mél : teuns.phahlam@nrf.ac.za