Appel à candidatures

Important : cette page présente les informations spécifiques à ce programme. Pour les informations communes à tous les PHC gérés par Campus France (présentation, critères de sélection, contacts...), reportez-vous à la page de présentation générale.


 

Brâncusi est le Partenariat Hubert Curien (PHC) franco-roumain, mis en œuvre, en Roumanie, par le ministère de l'Éducation, de la Recherche, de la Jeunesse et des Sports, Autorité Nationale pour la Recherche Scientifique et en France par les ministères des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR).

Types de projets concernés

  • L'objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre les laboratoires de recherche des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations dans des domaines innovants.
  • Tous les domaines scientifiques, y compris les sciences humaines et sociales, sont concernés par ce programme.

Critères concernant l’équipe constituée

  • L'appel à candidatures est ouvert aux laboratoires de recherche rattachés à des établissements d'enseignement supérieur, à des organismes de recherche ou à des entreprises.
  • La participation active et la mobilité de jeunes chercheurs, en particulier doctorants ou post-doctorants, est un des tous premiers critères de sélection.

Critères concernant les projets

  • Les projets ayant déjà bénéficié d'un soutien dans le cadre de ce programme ne sont pas recevables pour une nouvelle candidature immédiatement après leur terminaison.
  • Seuls les dossiers de candidature co-déposés par les chercheurs partenaires auprès des instances responsables de la gestion du programme dans leur pays respectif sont déclarés recevables. Les chercheurs français doivent s’en assurer.

Réseaux de projets bilatéraux

  • Afin d'encourager la création de réseaux européens de recherche et contribuer ainsi à la construction de l'Espace européen de la recherche, les instances des deux pays rappellent aux chercheurs qu'ils ont la possibilité de déposer une candidature dans le cadre d'un autre PHC, sur le même thème de recherche que leur projet Brâncusi.
  • La liste commune des pays européens avec lesquels la France et la Roumanie disposent de programmes bilatéraux de type PHC est la suivante : Allemagne, Belgique, Croatie, Espagne, Grèce, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Turquie, Ukraine (seuls certains domaines scientifiques peuvent être éligibles parmi ces programmes).

Comité de sélection des projets

  • Les appels à candidatures de ce programme sont lancés sur un rythme bisannuel.
  • Les instances des deux pays se réunissent, alternativement en Roumanie et en France, pour confronter les évaluations et décider conjointement du soutien accordé aux projets sélectionnés.
  • La participation active et la mobilité de jeunes chercheurs, en particulier doctorants ou post-doctorants, est un des tous premiers critères de sélection.
  • Pour la partie française, la Mission Europe et International pour la Recherche, l’Innovation et l’Enseignement Supérieur (MEIRIES) du MENESR assure l'évaluation scientifique des dossiers.

Modalités de fonctionnement

Sur base des financements disponibles, 25 projets PHC seront accordés sur décision d’experts scientifiques.

  • La durée des projets est de deux années (2017-2018).
  • Le financement est accordé sur une base annuelle, pour deux années consécutives.
  • Il doit être impérativement consommé entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année concernée et ne peut être reporté sur l'exercice suivant.
  • Il porte uniquement sur la prise en charge de la mobilité entre les deux pays des chercheurs engagés dans le programme.
  • Tout autre financement nécessaire à la mise en œuvre des projets conjoints devra être assuré par les moyens propres des laboratoires partenaires ou par d'autres sources.
  • Le renouvellement des crédits pour une seconde année est subordonné à :
    • La soumission d’un rapport d’étape mentionnant les résultats scientifiques obtenus (1 page en format libre) ;
    • Une visite annuelle facultative (dans la mesure où elle n’entraînerait aucun surcoût) à l’Institut Français de Roumanie serait souhaitable car elle permettrait de présenter brièvement les travaux de l’équipe et ainsi d’en accroître leur visibilité ;
    • La rédaction d’un bilan financier des actions menées ou programmées avant la fin de l'année civile ;
    • Une consommation optimale des financements accordés pour la 1re année.
  • Ces documents doivent être envoyés en octobre de la 1re année, à l'attaché de coopération scientifique et universitaire de l'Ambassade de France en Roumanie.
  • Les moyens accordés par la France couvrent exclusivement le paiement des indemnités de séjour des chercheurs roumains et les voyages des chercheurs français pour deux voyages de 7 jours maximum par an :
    • indemnités de séjour : 110 EUR/jour,
    • voyages : remboursement sur frais réels dans la limite de 600 EUR.
  • Les moyens accordés par la Roumanie couvrent exclusivement le paiement des indemnités de séjour des chercheurs français et les voyages des chercheurs roumains pour deux voyages de 7 jours maximum par an :
    • indemnités du séjour : conformément à l'annexe du HG 1241/2004 (II.A.3),
    • logement : conformément à du HG 1860/2006,
    • voyages : remboursement sur frais réels conformément aux procédures légales de sélection (à hauteur de 600 euros).

A titre exceptionnel, et sur base des financements accordés, 12 stages de recherche de long séjour pourront être accordés pour l’appel 2017-2018, sur décision d’experts scientifiques. Six bourses seront accordées pour la première année (2017) et six bourses seront accordées pour la 2ème année (2018). La décision d’attribution des 12 bourses de stage sera établie pour les deux années lors de la réunion du comité d’experts qui aura lieu fin 2016.

  • La durée d’un stage de recherche de long séjour doit être de minimum 20 jours et de maximum 30 jours (non-ouvrables)
  • Les moyens accordés par la France couvrent exclusivement le paiement des indemnités de séjour des chercheurs roumains (les frais de transport sont à la charge du laboratoire) d’un montant de 1850 euros.
  • Cette bourse de stage permet l’obtention du statut de boursier du gouvernement français. Ce statut ouvrant droit à l’exonération des frais d’inscription, à la sécurité sociale et à l’accès à un logement à prix encadré.
  • Un seul stage de recherche de long séjour sera accordé pour les deux années du projet. Ce stage de recherche peut avoir lieu soit la première, soit la deuxième année. Cette demande sera respectée en fonction de critères financiers.

Suivi des projets

  • Un rapport final est exigé au plus tard trois mois après la fin des projets.
  • Les responsables français de projets doivent impérativement utiliser le modèle de rapport téléchargeable et l'attacher à leur dossier en ligne dans ce délai.
  • Ce rapport est également à envoyer à l’ambassade de France dans le même délai (cf. contact pour le programme).
  • Les publications rédigées dans le cadre de ce projet devront porter mention du soutien accordé par les ministères des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR).

Modalités pratiques de soumission d’un projet

Avant toute demande d'information, nous vous invitons à consulter la page des questions les plus fréquemment posées (rubrique « FAQ et contact »).

  • Date limite de co-dépôt des dossiers de candidature : 25 juillet 2016
  • Diffusion des résultats : décembre 2016
  • Début des projets : janvier 2017

Saisie en ligne des dossiers

Les porteurs de projets sont invités à déposer leur dossier par anticipation afin d'éviter que des aléas techniques ne viennent compromettre le dépôt de leur candidature dans les délais impartis.

Consulter les modalités de saisie en ligne des dossiers de candidature.

Contacts pour le programme

Pour la partie française
M. Michel Roy
Attaché de coopération universitaire et scientifique
Institut Français de Roumanie
Bd. Dacia nr. 77
Bucarest - secteur 2
Tél : +40 374 125 260
Mél : Michel.Roy@diplomatie.gouv.fr

Mme Yaëlle Bouyer
Chargée de mission coopération scientifique
Institut Français de Roumanie
77 Bd Dacia
020 051 Bucarest - Secteur 2
Tél : +40 374 125 260
Mobile : +40 752 318 535
Mél : yaelle.bouyer@diplomatie.gouv.fr

Pour le partenaire
Ph.D. Elena DINU
European Affairs Counsellor
National Authority for Scientific Research and Innovation
21 - 25 D.I. Mendeleev Street, District 1 - 010362
Bucharest, Romania
Tél : +40.21 318.30.65
Fax : +40.21 316.92.75
Mél : elena.dinu@ancs.ro


Mme Claudia MUREA
Responsible projects
UEFISCDI
21 - 25, Rue Mendeleev
010362, Bucarest, secteur 1
Tél : +40 21 302 38 64
Fax : +40 21 311 59 92
Mél : claudia.murea@uefiscdi.ro