Appel à candidatures

Important : cette page présente les informations spécifiques à ce programme. Pour les informations communes à tous les PHC gérés par Campus France (présentation, critères de sélection, contacts...), reportez-vous à la page de présentation générale.


 

La France et le Soudan souhaitent renforcer leur coopération scientifique et universitaire.
Les objectifs généraux conjointement poursuivis sont les suivants :

-    soutenir le développement et la consolidation de partenariats bilatéraux entre institutions universitaires et scientifiques en France et au Soudan ;
-    soutenir des projets de recherche menés en coopération ; développer la synergie et les interactions entre les communautés scientifiques et universitaires françaises et soudanaises ;
-    favoriser les échanges d’expertise et le partage de connaissances, dans le respect du droit à la propriété intellectuelle ;
-    favoriser la mobilité des enseignants universitaires et des chercheurs, en particulier de jeunes chercheurs ;
-    renforcer les capacités de recherche et d’innovation du Soudan ;
-    faciliter l’insertion du Soudan dans les programmes européens de soutien à la coopération scientifique et universitaire auxquels il est éligible.

A cet effet, le PHC Napata est mis en œuvre, pour le Soudan par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et pour la France, par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI).

Types de projets concernés

Le PHC Napata poursuit les objectifs d’encourager les projets de recherche bilatéraux, en soutenant la mobilité de chercheurs d’un pays vers l’autre, afin de développer des synergies entre les deux communautés scientifiques et d’établir des réseaux durables.

Tous les domaines de recherche sont éligibles.

Cependant, priorité sera accordée aux projets relevant des disciplines suivantes :

  • sciences appliquées : énergétique et énergies renouvelables, environnement et changement climatique, sciences de l’ingénieur ;
  • santé humaine, sciences vétérinaires et agronomiques, biologie et biotechnologies ;
  • archéologie ;
  • sciences humaines et sociales ;
  • didactique de la langue française.

Critères concernant l’équipe constituée

L’appel, en France et au Soudan, est ouvert aux laboratoires de recherche rattachés à des établissements d’enseignement supérieur ou à des organismes de recherche.

Seules les candidatures explicitement approuvées par les organismes responsables des équipes partenaires seront acceptées.

Chaque projet est conduit par deux responsables scientifiques, l’un en France, l’autre au Soudan. Ils sont conjointement en charge de la coordination scientifique, technique et administrative du projet, ainsi que de la rédaction des rapports scientifiques et financiers.

L’implication dans les activités de recherche de jeunes chercheurs, doctorants et/ou post-doctorants, sous la responsabilité des chefs de projet, est un critère important de sélection.

Critères concernant les projets

La sélection des projets s’effectuera sur la base des critères suivants :

  • qualité scientifique et technique évaluée séparément par les experts nationaux (compétences des équipes à mener à bien le projet, intérêt scientifique du projet et de la mobilité, méthodologies de recherche, qualité et disponibilité des infrastructures, résultats scientifiques attendus, projets de publications, etc.) ;
  • clarté et faisabilité du projet ;
  • intérêt du projet au regard des priorités nationales de la France et du Soudan ;
  • intérêt du projet au regard de la coopération bilatérale franco-soudanaise ;
  • participation de jeunes chercheurs, laquelle est fortement encouragée ;
  • engagement d’une nouvelle coopération ;
  • intérêt du projet pour le développement des capacités universitaires et scientifiques du Soudan.

Comité de sélection des projets

  • Les projets éligibles font l’objet d’une évaluation scientifique séparée, l’une française, l’autre soudanaise, par des experts mandatés par chaque partie et reconnus dans les différents domaines de recherche.
  • Pour la partie soudanaise, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique assure l’évaluation scientifique des dossiers.
  • Pour la partie française, la Mission Europe et international pour la recherche, l’innovation et l’enseignement supérieur (MEIRIES) du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) assure l’évaluation scientifique des dossiers.
  • La décision finale de financement est prise conjointement par les autorités françaises et soudanaises sur la base de ces évaluations scientifiques.

Modalités de fonctionnement

Les fonds sont destinés à prendre en charge la mobilité des chercheurs (dont les doctorants et post-doctorants) entre les deux pays, à savoir le transport national et international, les frais d’hébergement (per diem), et l’assurance.

Ils n’ont pas vocation à financer la recherche proprement dite ni les équipements éventuellement nécessaires.

  • Chaque projet approuvé sera financé par les deux parties, française et soudanaise.
  • Les financements provenant du Gouvernement français couvriront exclusivement :
    • les frais de transport des chercheurs français se rendant au Soudan : prise en charge selon les frais réels dans la limite de 1 100 € pour un voyage aller-retour France/Soudan, visa inclus ;
    • les per diem des chercheurs soudanais se rendant en France, à raison de 130 €/jour.
  • Les financements provenant du gouvernement soudanais couvriront exclusivement :
    • les frais de transport nationaux et internationaux des chercheurs soudanais : remboursement d’un billet aller-retour Soudan/France ;
    • les per diem des chercheurs français se rendant au Soudan, à raison de l’équivalent de 130 €/jour.
  • Les financements sont octroyés pour une période maximale d’une année.
  • En France, les fonds sont accordés pour l’année civile en cours et doivent impérativement être consommés avant le 31 décembre de celle-ci ; ils ne peuvent être reportés sur l’année suivante.
  • Au Soudan, les fonds sont accordés pour l’année civile en cours et doivent impérativement être consommés avant le 31 décembre de celle-ci ; ils ne peuvent être reportés sur l’année suivante.

Propriété intellectuelle

Les chercheurs de chaque pays, en particulier les responsables de projet, devront prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection et le partage de la propriété intellectuelle, qui résultera des projets communs. Il convient de lire attentivement le document ci-joint relatif aux bonnes pratiques portant notamment sur les règles de propriété intellectuelle. Le dépôt du projet inclus de fait l’adhésion de toutes les parties à ces règles.

Suivi des projets

  • Un rapport final, scientifique et financier, sera rédigé par les responsables français et soudanais, au plus tard trois mois après la fin des projets.
  • Les responsables français de projets doivent impérativement utiliser le modèle de rapport téléchargeable et l’attacher à leur dossier en ligne dans ce délai. Ce rapport devra être envoyé en version électronique par le chef de projet français au contact français pour le programme, dont les coordonnées figurent infra.
  • Un rapport équivalent devra être communiqué par le chef de projet soudanais au contact soudanais pour le programme, dont les coordonnées figurent infra.
  • Les publications devront porter mention du soutien du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Soudan) et du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (France).

Modalités pratiques de soumission d’un projet

Avant toute demande d'information, nous vous invitons à consulter la page des questions les plus fréquemment posées (rubrique « FAQ et contact »).

  • Date limite de co-dépôt des dossiers de candidature : 18 janvier 2017 à minuit
  • Diffusion des résultats : 31 mars 2017
  • Début des projets : 15 avril 2017
  • Fin des projets (mobilités vers la France ou le Soudan) : 31 décembre 2017

Saisie en ligne des dossiers

En France, les porteurs de projets sont invités à déposer leur dossier sur le site de Campus France par anticipation afin d'éviter que des aléas techniques ne viennent compromettre le dépôt de leur candidature dans les délais impartis.

Consulter les modalités de saisie en ligne des dossiers de candidature.

Les dossiers peuvent être saisis en français ou en anglais.

ATTENTION : le dépôt de candidature est commun aux partenaires français et soudanais. Il se fait uniquement de manière dématérialisée sur le site de Campus France, suivant les modalités de saisie en ligne. Pour ce faire, le partenaire français ouvrira le compte et transmettra ensuite le mot de passe à son partenaire soudanais pour que celui-ci instruise les éléments du dossier de candidature qui le concernent, et qu’il pourra saisir en anglais.

Les  projets rédigés devront être signés par les porteurs de projets français et soudanais, et comporter la signature du responsable d’établissement français et du responsable d’établissement soudanais (Vice-chancelier, Président, Directeur général, etc.) qui devront figurer sur la première page du formulaire de candidature (il convient d’imprimer la première page du dossier de candidature, de recueillir les signatures, puis de la rattacher à l’onglet « Projet - pièces à joindre »). Les dossiers  doivent comporter les CV et, en pièce attachée au fichier PDF généré par le dépôt, l’accord signé par les responsables des établissements français et soudanais.

Contacts pour le programme

Pour la partie française

M. Michel ROY,
Attaché de Cooperation
Mél : michel.roy@diplomatie.gouv.fr

M. Abusufian Ali
Assistant du Conseiller de coopération et d’action culturelle
Mél : abusufian.ali@diplomatie.gouv.fr
Site internet : www.ambafrance-sd.org

Pour le partenaire

M. Rashid ABDELHALEEM SAEED
Directeur adjoint de la recherche scientifique
Mél : eng_rashid@hotmail.com / eng_rashid@mohe.gov.sd

M. Siddig BUSHRA
Directeur adjoint de la Formation
Mél : siddigomdur@yahoo.com