Appel à candidatures 2016

Présentation du programme

Présentation générale

Faisant suite à des travaux préparatoires menés depuis 2008, le Ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation Productive de la République Argentine (MINCyT) et le Conseil National de la Recherche Scientifique et Technique (CONICET), d’une part, les Ministères français chargés de l'Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR) et des Affaires Etrangères et du développement international (MAEDI), représentés par l’Ambassade de France en Argentine, d’autre part, (ci-après dénommées « les parties »), ont exprimé une volonté commune de créer un programme spécifique d’échanges entre l’Argentine et la France.
 
Cette volonté s’est traduite par la signature le 20 mai 2009 d’une lettre d’intention définissant les éléments constitutifs du programme dénommé « Programme Bernardo Houssay ».
 
Ce programme est basé sur des partenariats, existants ou en construction (par exemple UMI, LIA, projets ECOS…), entre établissements universitaires et organismes de recherche argentins et français, pour financer en priorité la mobilité de post-doctorants (10 ans maximum après la soutenance de la thèse) sur des projets de recherche communs. Le programme finance également des séjours doctoraux en Argentine.
 
Il a l’ambition de contribuer à la consolidation des liens existants et de structurer des actions nouvelles.
 
Le programme est placé sous le contrôle d’un Comité mixte franco-argentin de coordination dans lequel sont représentées les autorités de chacun des deux pays. La sélection des candidats s’effectue sur la base d’une évaluation réalisée par des experts scientifiques français et argentins. Pour la partie française, la Mission Europe et International pour la Recherche, l’Innovation et l’Enseignement Supérieur (MEIRIES) du MENESR assure l'évaluation scientifique des dossiers. Pour la partie Argentine, cette sélection sera effectuée par le CONICET et le MINCYT.

Objectifs du programme

Le programme a pour vocation de créer et de consolider des partenariats durables entre les établissements universitaires et les organismes de recherche argentins et français. S’appuyant sur la mobilité des chercheurs, il souhaite favoriser l’échange d’expertise et de pratiques de recherche.
Il porte un intérêt particulier à la constitution de réseaux d’établissements, gage de la pérennité d’actions reposant sur la reconnaissance et la confiance des deux parties.
Il offre des ouvertures vers le transfert de technologies et l’innovation.

Destinataires

* Séjours de post-doctorants en France: citoyens argentins ou étrangers résidents permanents en Argentine.
* Séjours de post-doctorants et de doctorants en Argentine: citoyens français ou étrangers, résidents permanents ou non en France.

Obligation de retour au pays pour les chercheurs argentins : Une fois son séjour en France terminé, le chercheur s’engage à revenir dans son pays pour une durée au moins égale à celle qu’il a passé en France et à faire bénéficier son pays des connaissances qu’il y aura acquises.

Post-doctorants bénéficiant d’une bourse interne du CONICET: Les bénéficiaires d’un séjour post-doctoral dans le cadre du programme Bernardo Houssay devront respecter ce qu’établit l’article n°8 du règlement des bourses de recherche scientifique et technologique : « Séjours en dehors du lieu autorisé par le CONICET pour le déroulement d’un séjour de mobilité: les boursiers pourront réaliser les activités que leurs directeurs jugeront nécessaires à leur formation, tel que prendre des cours, réaliser des stages ou bien d’autres activités académiques en dehors du lieu autorisé par le CONICET dans le cadre d’une aide à la mobilité, pour une période maximale de six mois tous les deux ans de leur bourse. »

Durée des mobilités

Les bourses sont attribuées pour une durée comprise entre 3 et 12 mois.

Financement

La partie française aura à sa charge l’accueil des chercheurs argentins au sein d’un laboratoire. Le jeune chercheur argentin, sous contrat depost-doctorant ou de chercheur de son établissement d’origine, percevra une indemnité de 2.000€ nets. La partie française prendra également en charge les frais de protection sociale et de responsabilité civile. Elle attribuera également une allocation forfaitaire de documentation sur présentation de justificatifs. Pour des raisons liées aux modalités de financement de la protection sociale et médicale en France, il est souhaitable que la  date d’arrivée en France du scientifique coïncide avec le 1er jour de son séjour (du mois) et que la date de son départ coïncide avec le dernier jour du séjour (du mois).

La partie argentine aura à sa charge l’accueil des chercheurs proposés par les établissements français. Le jeune chercheur recevra du CONICET une bourse mensuelle correspondant à labourse postdoctorale du CONICET (établie selon le lieu du travail et le type de séjour, cf http://web.conicet.gov.ar/documents/11773/1ee57a4b-3268-46b7-aa60-aea687e89856)

Le CONICET attribuera une somme annuelle de 25.000 AR$ (vingt-cinq mille pesos argentins), destinée à couvrir les frais de logement pour les séjours doctoraux ou postdoctoraux qui auront lieu uniquement  dans la Province de Buenos Aires. Si le séjour est inférieur à 12 mois, la somme attribuée sera proportionnelle au nombre de mois du séjour, et calculée sur la base annuelle de 25.000 AR$ pesos argentins. Dans le cas d’un séjour à Ushuaia, un logement sera mis à disposition par le CONICET.

Le MINCyT apportera une contribution supplémentaire de 1.000 AR$ (mille pesos argentins) par mois pour le séjour de chaque chercheur de la partie française en Argentine.

La partie française alloue une contribution forfaitaire au billet d’avion de ses chercheurs. Ce montant s’élèvera à 1500€ en 2015. La partie argentine (CONICET) financera quant à elle l’intégralité du montant du voyage pour ses ressortissants, sur présentation de 3 devis différents par les intéressés.

Cahier des charges

Établissements éligibles pour déposer un dossier de candidature

Les établissements éligibles sont tous les établissements d’enseignement supérieur ou organismes de recherche français, du secteur public, et argentins qui mènent des projets de recherche conjointement.

Eligibilité des candidatures

  • Le programme repose sur la notion de projets conjoints, élaborés en commun par des établissements ou des réseaux d’établissements des deux pays. Les candidatures présentées doivent s’inscrire dans le cadre d’un projet de recherche franco-argentin existant ou en cours de construction. Le programme Bernardo Houssay constitue une ressource complémentaire à des projets de recherche disposant de leur propre financement.
  • Les candidats à un séjour de recherche de post-doctorant devront avoir soutenu et validé leur thèse durant les dix années précédant l’appel à candidatures y compris durant l’année 2015. Au plus tard la thèse devra être soutenue et validée le 1er décembre 2015 (la date de la soutenance doit figurer dans le dossier de candidature)
  • Les candidats à un séjour de doctorant en Argentine devront être inscrits en doctorat au moment du dépôt des candidatures et devront faire partie de l’équipe de recherche du laboratoire/unité de recherche français qui présente leur candidature.

Compte rendu de l’activité de recherche

A la fin du séjour, il sera demandé à chaque candidat, sous 3 (trois) mois, un rapport sur les activités qu’il aura effectuées, ainsi qu’une brève note d’évaluation de la part de chacun des deux laboratoires, d’origine et d’accueil.
Il convient en outre de rappeler que les publications effectuées devront être cosignées par les chercheurs impliqués des deux parties.
L’ensemble de ces éléments sera évalué par chaque pays, et analysé lors de la prochaine réunion du comité mixte.


Constitution du dossier de candidature

Il sera déposé par les établissements universitaires et organismes de recherche sous une forme unique, en langue espagnole auprès de la partie argentine et en langue française auprès de la partie française, ou en langue anglaise auprès des  deux parties.

Il comprend, selon la présentation indiquée dans le formulaire de candidature joint en annexe,  les documents suivants :

  1. Le formulaire de candidature renseigné précisant :
       - les noms et coordonnées du chercheur qui postule à la bourse
       - les informations relatives au doctorat obtenu (université, date de soutenance, directeur de recherche...)
       - le type de coopération existante ou en projet : UMI, LIA, ECOS, etc…
       - le titre donné au projet
       - la période proposée pour le séjour
       - les noms et coordonnées des établissements partenaires
       - les noms, fonctions et coordonnées des responsables argentins et français du projet ;

  2. La description du projet scientifique en une page et le calendrier du déroulement du projet de recherche. Le projet sera visé par les chefs d’établissements argentins et français (présidents/recteurs d’universités ou directeurs d’Instituts) ainsi que par les responsables français et argentins  du projet de recherche dans lequel s’inscrit la candidature

  3. Le diplôme de doctorat du candidat ou attestation de soutenance de thèse pour les post-doctorants, et diplôme de master pour les doctorants.

  4. Un C.V. en deux pages.

  5. Une liste des cinq (5) meilleures publications précisément référencées (il n’est pas demandé de joindre le texte des publications).

  6. Une lettre de motivation d’une page signée par le candidat.

Important : Le traitement des données étant informatisé, l’ensemble de ces pièces doit être rassemblé - dans l’ordre énoncé ci-dessus - en un seul document de type PDF ou ZIP.

Réception des dossiers de candidature

Les dossiers de candidatures, comportant la totalité des documents énumérés ci-dessus, seront adressés par les établissements d’accueil

AU PLUS TARD LE 29 JUIN 2015

Pour la partie argentine, en langue espagnole :

  • une version imprimée à l’adresse du CONICET :

CONICET
Coordinación de BecasRivadavia 1917
C1033AAJ Ciudad de Buenos Aires
Argentina

  • une version électronique à l’adresse becext@conicet.gov.ar indiquant en objet : BECA CONICET/FRANCIA.

Pour la partie française, en langue française :

Ou en langue anglaise aux deux parties.

Calendrier et mode d'évaluation du programme

  • Appel commun à candidatures auprès des établissements :
    • Ouverture : 1er mai 2015
    • Fermeture : 29 juin 2015
  • Période d’échange et d’admission des listes de postulants entre les deux pays du juin-juillet 2015
  • Etude et évaluation par chacune des parties du juillet-octobre 2015
  • Sélection finale des candidatures par le Comité Mixte, novembre-décembre 2015. Pour la partie française l’évaluation est réalisée par la Mission Europe et international pour la recherche, l'innovation et l'enseignement supérieur du Ministère de l'éducation national de l'enseignement supérieur et de la recherche.
  • Attribution des moyens financiers et début des échanges de post-doctorants :
    • à partir du 1er janvier 2016 pour les post-doctorants argentins effectuant un séjour en France.
    • à partir du 1er mars 2016 pour les post-doctorants français effectuant un séjour en Argentine.