Les étudiants ressortissants de l'Union européenne peuvent travailler librement en France à l'issue de leurs études. C’est aussi possible pour les étudiants du reste du monde !

Etudiants étrangers, non ressortissants de l’Union européenne*, trois catégories de diplômes vous permettent de bénéficier d’un Autorisation Provisoire de Séjour pour chercher et occuper un emploi

Dès lors que vous aurez obtenu, dans un établissement d’enseignement supérieur habilité au plan national, l’un des trois diplômes suivants :

- un diplôme au moins équivalent au Master

- un diplôme labellisé de niveau I par la CGE (Conférence des Grandes écoles), c’est-à-dire équivalent à une formation de niveau bac+5

- une Licence Professionnelle,

vous pourrez demander le bénéfice d'une autorisation provisoire de séjour (APS) valable 12 mois et non renouvelable, à l'issue de la validité de votre carte de séjour "étudiant". Il s’agit d’un véritable droit de séjour en France pour motif professionnel.

Cette autorisation va vous permettre de chercher et d'occuper un emploi en relation avec votre formation sous réserve que la rémunération soit au moins égale à une fois et demie le SMIC. Dans ce cas, la situation de l’emploi en France ne vous sera pas opposable.

Cette autorisation peut également vous être délivrée si vous souhaitez créer une entreprise à l’issue de vos études dans un domaine correspondant à votre formation.

A l’issue des 12 mois de l’Autorisation Provisoire de Séjour, un changement de statut doit s’opérer :

- Soit du statut d’ « étudiant » à celui de « salarié » pour les étudiants qui présentent un contrat d’embauche en lien avec la formation suivie ;

- Soit du statut d’ « étudiant » à celui de d’ « auto-entrepreneur » si vous souhaitez créer votre propre entreprise. Il faudra que le domaine d’activité soit en lien avec la formation suivie et il faudra démontrer la viabilité de l’entreprise (projet détaillé, business plan…)

* Les étudiants algériens ne sont pas concernés par l’Autorisation Provisoire de Séjour ; ils bénéficient d’un statut spécifique en matière de séjour et d’emploi en France. La période de 12 mois et/ou le caractère non renouvelable de l’APS ne s’applique pas pour les ressortissants de certains pays signataires d’un accord bilatéral avec la France (Congo, Cameroun, Cap-Vert, Gabon).

Autres étudiants

A l'issue de leurs études, les étudiants se trouvant dans une situation non décrite ci-dessus peuvent également être recrutés par une entreprise. Il faudra alors opérer un changement de statut en préfecture. Vous passerez du statut d'étudiant à celui de salarié.

Dans ce cas, la situation de l'emploi est opposable au demandeur, sauf s'il postule à l'un des 14 "métiers" figurant ci-dessous (arrêté du 11 août 2011) :


- Cadre de l'audit et du contrôle comptable.
- Conduite d'équipement de fabrication de l'ameublement et du bois.
- Conception et dessin produits mécaniques.
- Inspection de conformité.
- Dessin BTP.

- Marchandisage.
- Ingénieur production et exploitation des systèmes d'information.
- Conduite d'équipement de transformation du verre.
- Téléconseil et télévente.
- Pilotage d'unité élémentaire de production mécanique.

- Conception et dessin de produits électriques et électroniques.
- Intervention technique en méthodes et industrialisation.

- Conduite d'équipement de production chimique et pharmaceutique.
- Intervention technique en ameublement et bois."


Il faut notamment présenter un contrat de travail ou une proposition d'embauche émanant d'une entreprise française. Pour apprécier cette demande, l'administration prendra en considération un certain nombre de critères, comme la motivation de l'entreprise, le profil du demandeur ou la durée des études effectuées.

La carte de séjour pluriannuelle "Passeport talent"

La carte de séjour pluriannuelle « passeport talent » a pour vocation de faciliter l’admission au séjour en France des talents internationaux. Elle peut vous être délivrée si vous êtes un jeune diplômé qualifié, salarié en mission, chercheur, créateur d’entreprises ou porteur d’un projet économique innovant, notamment dans le cadre du programme French Tech Ticket, artiste, sportif de haut niveau, etc…

Cette carte vous est délivrée pour une durée maximum de quatre ans, pour vous et votre famille. La carte de séjour pluriannuelle « passeport talent (famille) » donne droit à l’exercice d’une activité professionnelle. Elle peut être demandée hors de France pour une première entrée ou bien si vous êtes déjà en France au moment du renouvellement de votre titre de séjour.

Les personnes concernées par cette carte de séjour « passeport talent » sont les suivantes :

1) les jeunes diplômés qualifiés salariés ou salariés d'une entreprise innovante
qui peuvent présenter un diplôme équivalent au niveau Master, délivré par un établissement d’enseignement supérieur habilité au niveau national, et un contrat de travail de plus de 3 mois avec une rémunération brute annuelle au moins équivalente à deux fois le SMIC ;

 2) les travailleurs hautement qualifiés (carte bleue européenne)
qui peuvent présenter un diplôme sanctionnant au moins 3 années d’étude supérieures et un contrat de travail de plus de 12 mois avec un employeur français et avec une rémunération brute annuelle au moins équivalente au salaire moyen annuel de référence (fixé par arrêté du ministère de l’immigration) ;

3) les salariés en mission
qui peuvent justifier d’un contrat de travail de plus de 3 mois avec une rémunération brute au moins égale à 1,8 fois le SMIC ;

4) les chercheurs (« passeport-talent avec mention chercheur »)
qui peuvent présenter un diplôme au moins équivalent au Master et une convention d’accueil signée par un organisme public ou privé ayant une mission de recherche et d’enseignement supérieur ;

5) les créateurs d'entreprises
qui peuvent notamment présenter un diplôme au moins équivalent au niveau Master et un justificatif d’un investissement d’au moins 30 000€ dans le projet d’entreprise ;

6) les porteurs d'un projet économique innovant
qui peuvent justifier du caractère innovant du projet en France et de ressources suffisantes pendant leur séjour pour subvenir à leurs besoins ;

7) les investisseurs économiques
qui peuvent s’engager à créer ou sauvegarder de l’emploi en France dans les 4 années qui suivent l’investissement et à investir au moins 300 000€ ;

8) les mandataires sociaux (représentant légal d’une entreprise en France)
qui peuvent présenter une rémunération  brute au moins égale à 3 fois le SMIC ;

9) les artistes interprètes
qui peuvent présenter des contrats de travail d’une durée cumulée d’au moins trois mois sur une période de 12 mois et des ressources équivalentes à 70% du SMIC ;

10) les étrangers ayant une renommée nationale ou internationale (domaine scientifique, littéraire, artistique, intellectuel, éducatif ou sportif)
qui peuvent justifier de ressources suffisantes pendant leur séjour et établir leur notoriété dans leur milieu professionnel ;

Retrouvez les textes détaillés concernant la délivrance du passeport talent :

- Loi du n° 2016-274 du 7 mars 2016

- Décrêt n° 2016-1456 du 28 octobre 2016