Les étudiants ressortissants de l'Union Européenne peuvent travailler librement en France à l'issue de leurs études. Voici les possibilités offertes aux étudiants originaires d'une autre partie du monde.

Etudiants étrangers titulaires d'un diplôme au moins équivalent du Master

Dès lors que vous aurez obtenu un diplôme au moins équivalent au Master, vous pourrez demander le bénéfice d'une autorisation provisoire de séjour valable 12 mois non renouvelable, à l'issue de la validité de votre carte de séjour "étudiant" .

Cette autorisation va vous permettre d'occuper l'emploi salarié de votre choix dans la limite de 60 % de la durée légale du travail.

Enfin, si vous concluez un contrat en relation avec votre formation, assorti d'une rémunération au moins égale à une fois et demie le SMIC, vous pourrez alors travailler à plein temps et déposer une demande de changement de statut  (d'étudiant à salarié) en préfecture.

Autres étudiants

A l'issue de leurs études, les autres catégories d'étudiants peuvent également être recrutées par une entreprise. Il faut alors également opérer un changement de statut (d'étudiant à salarié) et suivre une procédure particulière.

Dans ce cas, la situation de l'emploi est opposable au demandeur, sauf s'il postule à l'une des 14 "métiers" figurant ci-dessous (arrêté du 11 août 2011) :

- Cadre de l'audit et du contrôle comptable.
- Conduite d'équipement de fabrication de l'ameublement et du bois.
- Conception et dessin produits mécaniques.
- Inspection de conformité.
- Dessin BTP.

- Marchandisage.
- Ingénieur production et exploitation des systèmes d'information.
- Conduite d'équipement de transformation du verre.
- Téléconseil et télévente.
- Pilotage d'unité élémentaire de production mécanique.

- Conception et dessin de produits électriques et électroniques.
- Intervention technique en méthodes et industrialisation.

- Conduite d'équipement de production chimique et pharmaceutique.
- Intervention technique en ameublement et bois."

Il faut notamment présenter un contrat de travail ou une proposition d'embauche émanant d'une entreprise française. Pour apprécier cette demande, l'administration prendra en considération un certain nombre de critères, comme la motivation de l'entreprise, le profil du demandeur ou la durée des études effectuées.

La carte "Compétence et talent"

Cette carte a pour vocation de faciliter l'admission au séjour des étrangers susceptibles de participer, de façon significative et durable, au développement économique ou au rayonnement, notamment intellectuel, scientifique, culturel, humanitaire ou sportif, de la France et de leur pays d'origine.

Elle est accordée en fonction du contenu, de la nature et de l'intérêt du projet de l'étranger pour une durée de 3 ans, renouvelable. Elle permet d'exercer toute activité professionnelle en lien avec le projet présenté.