En France, les étudiants de toutes nationalités bénéficient d'aides spécifiques de l'Etat pour se loger. La France est le seul pays d'Europe à offrir un tel dispositif.

La "CLE",  Caution Locative Etudiante

La Clé (caution locative étudiante)  est une garantie de l'Etat qui permet aux étudiants dépourvus de garants personnels de faciliter leur accès à un logement.

La Clé est gérée par les Crous. Elle est désormais disponible dans toutes les académies, hors Outre-mer.

Le dispositif peut bénéficier aux étudiants :

  • disposant de revenus mais sans caution familiale, amicale ou bancaire
  • cherchant à se loger en France, pour y faire leurs études.
  • âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l'année de signature du bail ;
  • âgés de plus de 28 ans au 1er septembre de l'année de signature du bail sous réserve d'être doctorants ou post-doctorants de nationalité étrangère.

En savoir plus

L'aide au logement étudiant

Comme les étudiants français, les étudiants étrangers peuvent aussi bénéficier de l'aide au logement étudiant, créée pour palier à la relative cherté des logements en France.

Cette  aide  est  calculée en fonction du montant du loyer et des ressources de l'étudiant : son attribution n'est donc pas automatique et son montant est calculé au cas par cas.

Pour bénéficier de l'aide au logement, assurez-vous de remplir les trois conditions suivantes :

  1. Disposer de votre logement pour pouvoir indiquer votre adresse et le montant de votre loyer
  2. Etre effectivement inscrit au régime obligatoire de  Sécurité sociale étudiante
  3. Etre titulaire d'un compte bancaire en France, car l'aide est versée chaque mois directement à son bénéficiaire
  4. Effectuer une déclaration (dites "déclaration d'impôt" ou "déclaration de revenus") auprès de l'administration fiscale française, même si vous n'avez perçu aucun revenu au cours de l'année écoulée

La déclaration fiscale est indispensable à la CAF pour calculer le droit à l'Allocation logement. C'est pourquoi il est nécessaire que tous les étudiants déclarent leurs revenus même s'ils n'en n'ont pas perçu et n'ont "rien à déclarer". Cette déclaration peut s'effectuer en ligne.

Dans le cas d’une colocation, les colocataires peuvent recevoir une allocation logement à condition que leurs noms figurent sur le bail. Chacun effectue alors une demande propre. En revanche, les couples n'effectuent qu'une seule demande.

La demande d'aide est à effectuer directement sur le site internet de la Caisse d'allocation familiale (CAF), dans les trois mois qui suivent l'arrivée dans le logement concerné.